Voila un petit résumé de notre championnat d’Europe en Italie sur le lac de Bracciano:

107 bateaux, 11 nationalités, 5 bateaux français, 6 manches courues, 28°dans l’eau

Classement: 67 sur 107

Toutes les conditions étaient là: baston, pétole, médium ..

Le championnat a commencé le 18 juillet lors du chargement des bateaux français dans un semi remorque de 45 tonnes.

Nous rejoignons nos chers bateaux le 20 juillet en avion. Notre journée s’annonçait bien rempli préparation des bateaux et de la jauge le samedi 21 juillet a 40° en plein soleil. Au programme de la jauge: vérification du poids et des mesures du bateau complet ( barre tangon, mat …)   !! Fort heureusement notre bateau l’a passé avec succès.

Le dimanche petit entrainement avec les autres français surnommé pour l’occasion  la « happy frrench team ». Nous avons ainsi donc eu droit à de beaux tee shirt et de beaux lycra pour la reconnaissance à terre et sur l’eau de notre « délégation ».

Nous enchaînons alors le Lundi et là les choses commencent vraiment: Départ a 15h sur l’eau dans du 15 20 noeuds pour remonter à 25 30 noeuds au moment du départ. Beaucoup d’abandons et de casses mais nous tenons le cap, équipage lourd nous avions réussi a faire de belle place mais suite à une bascule de vent l’annulation de la manche est alors lancé, il ne restait plus qu’a foncé à terre pour éviter de casser un mat comme un des équipages français qui a littéralement coupé le mat en deux parties. Nous aurons donc courus aucune manches ce jour ..

Le deuxième jour: de superbe conditions 10/12 noeuds avec un ciel nuageux ce qui permet des températures agréables, malheureusement le comité n’aimant pas trop les nuages ils préfèrent hisser l’aperçu pour déguster la gastronomie italienne.

De jour en jour, le comité révèlent une incompétence hors du commun: des aperçus non justifiés, des lignes ultra favorables, une attente incroyable entre le peu de manche, des parcours dérivants ( bouée qui dérive mais c’est plus marrant ça met un peu de difficultés).

Lors d’une réunion de skipper il s’est fait littéralement remonté les bretelles par les anglais (très dur mais justifié). Personne n’avait jamais vu ça.  Mais l’ambiance, l’organisation à terre, et les navigations organisés quand la journée est fini nous ont rendu accro aux mode de vie: manger, boire, naviguer, rencontrer, progresser. Tel était l’organisation des journées et des soirées très nombreuses.

Un bilan ultra positif avec deux petits points à revoir: le comité et le classement un peu en dessous de notre prévisions qui était le milieu de tableau.

Le retour s’est terminé par une visite de Rome le 28 juillet.

Au final une magnifique expérience aux nombreuses péripéties qui vont faire de cette escapade, un souvenir inoubliable.

Pour preuve, le prochain objectif est le mondial en Slovénie en septembre 2013 avec on l’espère de meilleurs places ..

Max